Accueil

Les Caboches de Nadianadjo1

 » Installée dans les Cévennes depuis une vingtaine d’années, Nadia s’est mise à la sculpture pour traduire ses sentiments. La richesse de sa double culture, partagée entre la France métropolitaine et les Caraïbes lui a façonné un caractère contrasté, rugueux et tendre  à la fois.  Amours et amitiés, joies et peines modèlent la vie comme la main modèle la terre, celle que l’on transforme et qui nous fait créateur.

Ces créations répondent en écho aux  deux cultures dont Nadia est imprégnée et qui revêtent une universalité tant dans le vécu que dans les sentiments, amour, ténacité, colère, indignation, trahison, déception, indifférence, joie, bonheur et amitié.  La féminité tient une place importante. Les poitrines sont souvent opulentes, les lignes parfois filiformes. L’évocation, sereine ou torturée, mélange robustesse et fragilité que  des cous allongés exagérément ne font qu’accentuer. Nadia modèle ses terres de façon instinctive,  s’adaptant aux consistances lisses ou chamotées, les mains libres et l’esprit vagabond. »